La Perçée du Vin Jaune

Pascal Tissot et Pierre Chevrier, parrain de la Percée 2012


Pierre Chevrier, parrain de la Perçée 2012 me presente son livre.(photo Bruno Lyet)


Samedi 4 Février 2012, j'ai participé en tant que dégustateur au clavelinage des vins Jaunes, préambule de la Perçée.


La dégustation consiste à primer les meilleurs vins Jaunes mis en marchés.


A ma table se trouvait, accompagné d'un ami Suisse lui aussi, Pierre Chevrier, oenophile averti, parrain de la Perçée 2012 et propriétaire de la bouteille de vin jaune 1774 acquise à la précédente Perçée pour la somme de 57000 euros. Monsieur Chevrier est aussi l'auteur d'un livre sur les vins anciens, il se présente comme un archéologue du vin. D'après ses recherches, cette bouteille est l'une des plus chère au monde, de plus il est très rare d'avoir une traçabilité aussi précise et fiable que pour ce flacon.


Pour cette dégustation, nous étions accompagnés de Michel Converset; avocat de métier,mais surtout avocat du vin qu'il défend partout et en tout lieu, Jean Luc Mouillard, originaire de Nevy sur Seille, il est vigneron à Mantry, Marc Vanhellemont de la revue In Vino Véritas.


Les dégustateurs étaient tous "avertis" sur le produit, car le Château-Chalon est un vin jaune particulier avec une typicité marquée, c'est le plus minéral de tous les vins jaunes. Michel Converset, Jean-Luc Mouillard et moi-même sommes propriétaires en appellation Château-Chalon, Pierre Chevrier et son ami sont des amateurs éclairés et Marc Vanhellemont déguste souvent ce produit dont il fait les critiques dans sa revue.


Après dégustation de six échantillons des millésimes 2004,2003 et 2002 de l'appellation Château-Chalon,sur des notes de noix, pomme verte, fruits secs, safran, curry, gingembre,  l'unanimité s'est faite pour claveliner un Château-Chalon 2004 sublime.


Nous étions présents sur la manifestation avec l'un de nos alambic en fonctionnement et qui associé au foyer rural de Château-Chalon à régalé de nombreux visiteurs en faisant déguster les saucisses de Morteau cuites dans la gène ( ce qu'il reste des raisins après le pressurage)dans l'almbic.


Malgré un froid sibérien, dix degrés en dessous de zéro, 27000 visiteurs enthousiastes ont parcouru les rues superbement décorées du village de Ruffey sur Seille. Ces irréductibles sont allés à la rencontre des 80 vignerons présents durant ces deux jours et qui faisaient déguster toute la gamme de leurs produits dont le fameux Vin Jaune.


Après un vin jaune de 1774 l'an passé, cette année, un Château-chalon de 1870 était la star de la  vente aux enchères. Découvert à Saint-Germain-du-Bois dans une cave d'une propriété de la famille Després, héritière du patrimoine de la dynastie Caucal qui a fondé une importante distillerie de cassis et de prunelle. Ce nectar de la fin du 19° siècle est dans une bouteille de verre soufflé à la bouche d'une contenance d'environ 65 centilitres. Il a été adjugé 5500 euros à un courtier en vins anglais.


On remarque que la météo est un facteur de fréquentation, car l'an passé à Arbois, ce sont près de 60000 visiteurs qui se sont pressés dans les caveaux avec dix degrés au thermomètre.


La Perçée du Vin Jaune  à confortée sa réputation de première fête viticole de France.

Rédigé le  18 mars 2013 23:50  -  Lien permanent
Voir le produit associé

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site
 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant.

Vendre ou offrir à des mineurs de moins de dix-huit ans des boissons alcoolisées est interdit.