Err

Alexis Millardet, créateur de la célebre bouillie Bordelaise, pour combattre le mildiou.

Pierre-Marie Alexis Millardet, fils d'un notaire est né dans le Jura à Montmirey-la-ville le 13 décembre 1838. Il fait ses études à Dole puis Besançon et en 1854, son oncle, médecin Parisien l'oriente vers la médecine. Durant ses études de médecine, il fait des recherches en science pure et fréquente la faculté des sciences. Il s'intéresse à la botanique et en 1861, il est admis à la société des Botanistes de France. Ayant obtenu les grades de Docteur ès sciences et Docteur en Médecine, en 1868 il enseigne à l'université de Strasbourg, puis de Nancy. Dès 1874, il fait partie de la commission d'étude sur le phylloxéra. Son arrivée à Bordeaux en 1876 marque une nouvelle étape dans sa carrière, il s'occupe de botanique appliquée et de phytopathologie de la vigne. C'est lui qui le premier conçut l'hybridation de la vigne avec le greffage de plants Français sur des souches Américaines, sauvant ainsi le vignoble Français du phylloxéra qui fit son apparition dans le Jura en 1879 à Beaufort, et en 1886 à Arbois, se propageant de vignes en vignes jusqu'en 1895. Ce qui fit le renom d'Alexis Millardet, c'est la découverte de la bouillie Bordelaise en traitement du mildiou de la vigne. Au nom de cette découverte et après son décès à Bordeaux le 15 décembre 1902, lui fût érigé un buste en bronze au jardin botanique.

Rédigé le  18 mars 2013 23:50  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site
 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant.

Vendre ou offrir à des mineurs de moins de dix-huit ans des boissons alcoolisées est interdit.